Monday, February 02, 2009

LES COULISSES DU COMMERCE "EQUITABLE"


Les coulisses du commerce équitable. Mensonges et vérités sur un petit business qui monte

Christian Jacquiau


Après Les Coulisses de la grande distribution, publié en 2000, Christian Jacquiau nous livre les résultats de deux ans d’enquête sur le commerce équitable, ses acteurs et leur fonctionnement. Son livre pose des questions qui fâcheront ceux qui croient changer le monde en achetant au supermarché un paquet de café labellisé « commerce équitable ».

Qui sont les vrais bénéficiaires de ce système présenté comme alternatif ? Max Havelaar, qui a opté pour la diffusion dans la grande distribution, donne la priorité aux producteurs marginalisés du Sud, le consommateur du Nord agissant solidairement. Artisans du monde distribue dans son réseau de magasins. Minga plaide pour une « démarche alternative au commerce ultralibéral » tout au long de la filière.

Commerce de l’équitable ou commerce équitable ? Le livre fournit des clés à ceux qui veulent inscrire leur action au-delà de la solidarité, en cherchant de véritables solutions de rechange au libre-échange. Sans complaisance.


Présentation par l'éditeur

Les ravages de la mondialisation conduisent les citoyens à rechercher des moyens de peser sur l'évolution de la société. Leur consommation en est un. À la fin des années 1990, le concept de commerce équitable conquiert le grand public avec un produit-phare, le café. Très vite, tout produit se prête à sa version "équitable", l'équitable devient tendance. C'est un petit business qui monte.

Son concept repose sur un triple engagement, celui des producteurs et des consommateurs arbitré par de nouveaux intermédiaires, les "acteurs" de l'équitable : les consommateurs paient "un peu plus cher" un produit acheté à un prix supérieur aux cours mondiaux pour assurer un revenu décent aux petits producteurs du Sud. Les acteurs veillent au respect des normes sociales et environnementales.

Qu'en est-il de la promesse que les uns et les autres se font ? Les organisations relais et entreprises qui font de l'équitable tiennent-elles leurs engagements ? Qui est vraiment gagnant ? Répondre à ces questions, c'est éclairer d'un jour cru un aspect que certains "commerçants de la bonne conscience" aimeraient tenir secret.

Initié par le militantisme citoyen, largement instrumentalisé par les bureaux de marketing, le commerce équitable a été récupéré par les marchands d'illusion. En se donnant à la grande distribution et à quelques transnationales en quête d'honorabilité, les adeptes de la marchandisation de l'équitable ont ouvert la boîte de Pandore.

Christian Jacquiau a mené l'enquête pendant deux ans. Il nous invite dans l'arrière-boutique d'un secteur méconnu et nous dévoile les dérives et abus commis au nom de l'équitable.

1 comment:

Nicolas said...

Bonjour Arya,
Le livre et l'article que vous citez sont l'œuvre d'un spécialiste de la calomnie, expert comptable se prétendant économiste qui donne des chiffres faux, manipule délibérément la vérité et caricature les débats. Il a d'ailleurs été dénoncé par de grandes figures du mouvement altermondialiste: http://transformaction.free.fr/article.php3?id_article=55